Foire aux questions v 2

How much will the project cost and how is it being financed?

The new Maison de Radio-Canada (MRC) project is compliant with the current CBC/Radio-Canada fiscal framework, and will proceed on a cost-neutral basis. It will require no additional investment from the government or taxpayers. The money for this new, more modern facility with state-of-the-art technology will come from, amongst other things, the sale of the site and existing building.

Moreover, because CBC/Radio-Canada will be a tenant in a new building, it will avoid having to pay for the accumulated maintenance deficit of $171 million for the current facility. By proceeding in this manner, the Corporation ensures that its annual real estate costs will be predictable and fixed for the next 30 years.

What are the benefits of building a new MRC as opposed to renovating the existing facility?

The main benefit for CBC/Radio-Canada is that it will have more modern, digital, multiplatform facilities, with no additional investment required from the government or taxpayers and the risks inherent in managing real estate assets transferred to the building owner. Employees and creators in the new MRC will enjoy open-plan work spaces that will be brightly lit, versatile, and conducive to creativity. Moreover, the public broadcaster will not have to pay for the accumulated maintenance deficit of $171 million for the current facility, which has become too large for its needs.

Will the existing tower and other facilities like the Centre de l'information (CDI) be preserved?

The Groupe Mach project calls for the original Maison de Radio-Canada tower to be preserved. As for the CDI and other current MRC facilities, it will be up to their new owner, Groupe Mach, to determine whether it will retain and/or repurpose them. The final Groupe Mach plan will be the subject of discussions between the promoter and the City of Montreal, and will ultimately require approval from the borough of Ville-Marie.

Will Radio-Canada continue to produce TV and radio programming in the new MRC?

Yes. Radio-Canada will continue to produce radio, news, current affairs, variety and entertainment programs on all platforms. With a large TV studio, radio studios, large open-plan multiplatform space, multipurpose sets, as well as a studio and sets for News and Current Affairs, Radio-Canada will continue providing francophones all across the country with TV, radio, digital and mobile content in keeping with its mandate as Canada’s public broadcaster.

Why has CBC/Radio-Canada decided to sell its current facility and lease the new MRC?

By selling the site and the current facility and leasing a new building, CBC/Radio-Canada will no longer have to bear the risks and costs inherent in managing and maintaining real estate assets. And by leasing, the Corporation ensures that its annual real estate costs will be predictable and fixed for the next 30 years.

How much space will we occupy in the new building compared to the current MRC?

Our current footprint is 1.3 million sq. ft. The new MRC will have a footprint of 418,822 sq. ft.

What will happen to the parking lots during construction of the new MRC?

Construction of the new MRC at the corner René-Lévesque Blvd. and Papineau Ave. will result in the complete, permanent closure of the parking lot on the Papineau side, as soon as work begins in summer 2017. As a result, public parking will no longer be available as of that time.

The parking lot on the Wolfe St. side will remain open during construction of the new MRC, but will be reserved for employee vehicles and CBC/Radio-Canada production purposes.

Will the new building be accessible to everyone? What universal accessibility standards will be implemented?

How long will construction take?

According to the planned schedule, construction of the new Maison de Radio-Canada will be completed by the end of 2019. Work to revitalize the site and current facility will begin after CBC/Radio-Canada relocates to the new building in 2020.

Were neighbourhood organizations consulted as part of the process that led to the final project to build a new MRC and revitalize the site and current facility?

When the project to develop a new Maison de Radio-Canada began in 2006, the public broadcaster set up a transition committee to ensure dialogue with key organizations in the neighbourhood. That committee has become the preferred forum for consultation, information sharing, and other discussions among those groups and CBC/Radio-Canada.

After the agreements are signed and transactions finalized with Groupe Mach and Broccolini, a consultative committee will be created, with representation from the two promoters, the borough of Ville-Marie, neighbourhood organizations, and CBC/Radio-Canada.

Will neighbourhood residents be consulted on development of the site and current facility by Groupe Mach?

The City of Montreal and CBC/Radio-Canada signed a Development Agreement in 2009, which still applies and will be transferred to the promoters once the transactions are completed. Groupe Mach’s master plan for the site must be signed off on by the City, based on permitted uses under zoning by-laws. Residents will be able to avail themselves of the mechanisms in place to ask questions about, express support for, or raise concerns regarding the proposed plan.

Are social housing and parks part of Groupe Mach's plans to develop the site and current facility?

The Development Agreement reached between the City of Montreal and CBC/Radio-Canada in 2009 calls for mixed-use development, including social and community housing, affordable housing, and green spaces. The final master plan will be the subject of discussions between the promoter and the City.

QWith the move to the new MRC, what will happen to the artworks and other CBC/Radio-Canada heritage collections (archives, props, discs, music scores, etc.)?

In the spring of 2016, CBC/Radio-Canada announced that it had created a Heritage Management Committee tasked with, among other things, recommending the most promising options for preserving and showcasing the public broadcaster’s Montreal-based collections of artworks, music scores and props.

More information is available in the “Heritage Management” section.

Radio-Canada has a number of collections – CDs, vinyl records, music scores, artworks, furniture and props. Will there be space in the new Maison de Radio-Canada to store all of these collections?

Given the building’s smaller surface area, we won’t have enough space in the new Maison de Radio-Canada to store these collections. In 2018, Radio-Canada plans to issue a series of calls for interest to identify partners who are willing and able to acquire, maintain and showcase some of the collections. The Committee will also take steps to retain usage rights, without time restrictions, for collections that remain in use for programming purposes.

What will you do with the collection of 4,000 music scores that can be considered to have heritage value?

We would like to see this collection preserved and showcased for all Canadians, while also remaining accessible for our programming needs. We are currently in discussions with Library and Archives Canada, which has informed us of its interest in preserving the collection.

What will you do with the thousands of commercial music scores held by Radio-Canada?

We issued a call for interest on January 9, 2018, to identify Canadian cultural or educational institutions interested in acquiring, at no charge, the Corporation’s collection of 113,000 commercial music scores, representing 46,000 titles, while ensuring that we retain unlimited access for our programming needs.

Why does Radio-Canada want to dispose of the props, furniture and scenery that it owns?

Our 55,000-piece inventory of props, furniture and scenery is part of a production infrastructure acquired at a time when television was produced in a very different way. Today, most shows are independently produced. The prop, furniture and scenery rental service is hardly ever used anymore. All of these current and anticipated changes stem from the need to transform ourselves as a public broadcaster, in line with the Corporation’s strategic plan.

What will happen to the 55,000 prop, furniture and scenery items currently stored at Radio-Canada?

With the help of our programming teams, we are currently working to identify heritage artifacts in our inventory of 55,000 prop, furniture and scenery items. The Heritage Management Committee will be reaching out to museums that could be interested in preserving the selected heritage artifacts.

A call for interest will then be issued for the items identified as not having heritage value. The goal is to give them a second life in a context where they can serve a useful purpose and benefit the largest number of people. We will let you know what option the Heritage Committee decides to pursue.

How many works of art comprise the Radio-Canada collection?

The collection contains about 290 works of art (oil and acrylic on canvas, drawings on paper) and 10 in situ works. Nearly all of the works date back to the early 1970s, when MRC officially opened. A few are by renowned artists. Over half of the artworks are currently on display around the building; the rest are in storage.

The Heritage Management Committee, assisted by experts and in conjunction with the artists or their estates, is currently assessing whether certain in situ artworks (which are integral to the building’s structure) could be relocated to the new Maison de Radio-Canada. The other artworks will go into temporary storage during the move-in process and be gradually installed in the new MRC.

Is the proposed plan final?

The plan has been approved by management. There could be some minor adjustments between now and 2020, however.

I don't see where my team/department will be located.

The building cross-section shows where the main divisions will be located on each level. The location of specific departments (within the divisions) is hard to pinpoint at this early stage. Please talk to your group champion for more information. If you don’t know who that person is, your departmental assistant can help you.

What process was used to determine how teams and spaces were organized?

Blocking plans were worked out based on departmental needs. Wherever possible, departments were grouped together on the same floor to encourage collaboration on a daily basis. Radio, news and other production departments were located on the lower floors to allow for easier integration of technical spaces such as studios.

Where will teams embedded within partner areas be set up?

Embedded teams (e.g., Finance representatives) will be set up on the same floors as the partner areas. Representatives from these teams have already been assigned to the same neighbourhood design workshops as their partners.

Will senior executives also be set up in collaborative spaces?

Yes. Senior executives will be working in multipurpose spaces close to their teams.

The new MRC will be smaller than the current one. Will the move result in job cuts?

The new MRC was designed with the existing building’s occupancy levels in mind, while factoring in projections for 2020. So, the new MRC project isn’t associated with any workforce reductions.

Will it be possible to redesign spaces if new needs arise?

Teams can make changes as needed with the support of Real Estate Services. The spaces are also designed to be reconfigurable.

Did you plan spaces to potentially accommodate a bigger workforce?

We based the numbers on projected occupancy levels in 2020.

How can we work in “open” spaces if our jobs require high concentration?

The new workspaces will be multipurpose spaces that allow for a number of options – dedicated workstations; open, collaborative spaces; spaces allowing for concentration; or conference rooms able to accommodate varying numbers of people.

Will workstations be dedicated or shared?

Dedicated workstations will be available for all employees, unless a department decides to opt for shared workstations during the neighbourhood design workshops (NDWs).

Will some employees be required/allowed to telework?

There’s no official policy at this time and teleworking is left to the discretion of individual departments. Dedicated workstations will be available for all employees, unless a department decides to opt for shared workstations during the neighbourhood design workshops (NDWs).

How will we keep our documents confidential when the plan is to share printers with other teams?

There are ways to program printers to protect confidentiality. Documents will not print out unless the person who sent the documents to the printer enters a personal code directly on the unit. The Media Support team can configure your printer if you require this level of confidentiality.

What equipment (computers, telephones) will we have? Will it be suited to the new, more mobile work environment?

The Media Support teams will be in charge of determining what types of computers are used, based on the needs identified by teams during the NDWs.

Are we really going to eliminate all paper?

We realize that needs vary from department to department. Paper will not be banned. There will simply be less space to store it. Teams will therefore have to make choices (including going green). A training course is in the works to help us make the transition to a lower-paper environment. It will include a component on making optimal use of the tools at our disposal.

Will we have the option of choosing ergonomic furniture?

Furniture has already been preselected and an ergonomist worked with us to ensure that it meets prescribed ergonomic standards.

Where will the lockers be located? Will employees who are not journalists or technicians have access to lockers?

A total of 500 lockers will be installed on Level 0 (basement) and will be accessible to everyone. However, some lockers could be assigned to technicians on a priority basis. Employees will not be assigned personal lockers. A system will be set up to assign lockers for daily use.

How many studios will there be in the new MRC? Will there be enough to meet our current and future production needs?

Careful consideration went into choosing the number and type of studios, based on current and projected needs. There is a plan to optimize management of studio use. The studio production department has already started this shift over the past year, bringing its studio usage and production levels more in line with what will be found in the new MRC.

For radio, there will be a range of studio types to meet our needs. A usage plan was drawn up to ensure this will be the case. The studios in the new MRC will be designed to be agile, able to support audio and radio production, as well as sound editing and mixing. Other spaces can also be soundproofed to allow for production. This option can be discussed during the neighbourhood design workshops.

For television, there will be two production studios, an open-concept studio in the Atrium, and several other spaces that can be used for production (7th-floor multipurpose room, outdoor park, patio).

For news, there will be a ground-floor studio, large sets on the second floor (including on the walkway), and six smaller sets. Four automated control rooms will also be built.

Why are the studios and production teams set up on the main and lower floors?

There were three key factors in this decision:

  1. The studios needed to be built up to a certain height.
  2. One of CBC/Radio-Canada’s goals for the project was openness to the community. This design will allow the public to see CBC/Radio-Canada programmers at work.
  3. It will also show visitors that we’re a content company the minute they enter the building.

Will we still have our copy centre?

The location of the copy centre is still under review and a decision will be made in spring 2018.

How many bicycle parking spots are planned?

The current plan calls for 200 indoor parking spots, but we’re looking into the possibility of adding more.

Will parking be available at the new MRC?

Yes, but to a lesser extent. A total of 250 spots are planned (maximum allowable under City of Montreal by-laws), including spaces for the CBC/Radio-Canada vehicle fleet and electric vehicles. Oversized corporate vehicles will have a separate parking area. Active transportation methods, such as walking, cycling and public transit, will be encouraged.

How will parking spaces be assigned? Will carpooling be promoted? What about people who work irregular hours, on evenings and weekends?

The assignment method has yet to be determined. A committee will be struck to identify the criteria that will be considered, based on such factors as the needs of mobility-impaired people, production teams (for guests), carpoolers, employees with irregular schedules or kids in daycare, etc.

Will parking be available for on-air guests?

Guest parking needs will be reviewed at a later stage.

Will we be able to use the Wolfe parking lot after the move?

Our current lease (including the Wolfe parking lot) will expire when we move into the new MRC. That means we’ll no longer have access to the Wolfe lot.

Given the new MRC's reduced parking capacity, how do you plan to help employees commute to work? Have you held discussions with the STM and other public transit agencies in the region?

We encourage public and active transportation. We’re working with the company Voyagez futé to help employees make the transition. An employee task force will be set up in 2018 to help you prepare for the change and find the option that best suits your individual needs.

Can we have spaces for car sharing services? How about a Bixi station?

This issue will be discussed will the building owner and, in the case of Bixi, with the City of Montreal.

What kind of food services will there be in the new MRC?

A 200-seat café is planned for the new MRC. It will offer a variety of hot and cold items, in addition to coffee, pastries, etc. But because meals will no longer be cooked on site, there won’t be a fully equipped kitchen.

All employees were asked to complete a survey with their preferences for food services. We are also setting up a task force of interested employees and nutrition experts. Guided by the survey results and their personal tastes, task force members will help determine the future food services offering, while looking to strike the right balance of quality, variety and value.

The 200-seat space reflects current average traffic levels in the cafeteria. Note that the new MRC will have a variety of lounge-type spaces where employees can have lunch/coffee, as well as kitchenette areas equipped with sinks and microwaves on all levels of the building.

Outdoor seating will also be available.

Will there be a daycare in the new MRC and, if so, where will it be located?

Yes. There will be a daycare with 80 spots, as is currently the case. The daycare will be at the corner of Viger and Papineau on Level 2.

Will we have a sports room?

We’re looking into the possibility. The Association culturelle et sportive (ACS) is involved in these discussions.

Will we have shower and locker facilities? If so, where will they be located?

In the basement. There will be six showers in each change room (men’s and women’s).

Given the new open-concept environment, how can we be sure that our workplace will be “healthy” and safe for everyone? What about issues such as hygiene and food allergies?

A task force will eventually be set up to draft a set of workplace etiquette rules (e.g., clean up your workstation before leaving, if shared). Everyone will be asked to abide by these rules. For instance, workspaces will have to be cleaned with disinfectant wipes. Also note that air quality and circulation will be greatly improved with the chilled beam system.

The use of dedicated, rather than shared workstations (unless a department decides otherwise during the neighbourhood design workshops) will also help limit the spread of germs.

If there are serious food allergies, the situation will need to be discussed by departments to ensure that it’s covered in etiquette rules.

What spaces will be secure and how will security be handled at the new MRC?

All spaces above the Atrium will be secure spaces requiring an ID access card. A team is currently looking at the issue of overall site security. A risk and threat analysis has been completed and the necessary security measures will be adopted based on its findings.

Will there be a disability management office in the new MRC?

Yes, there will be one. The administrative office will be located on Level 6 not far from HR, while the doctor/nurse’s consultation room will be on Level 0.

Will there be space for the Co-op?

Yes, space is planned for the Co-op. The Co-op team is involved in these discussions.

Will the beehives be moved to the rooftops of the new MRC?

We’d like to move the hives and set them up on the rooftops of the new building, but nothing has been confirmed yet. We’re currently discussing the matter with Broccolini. We’ll let you know more details as they become available.

Will we still have access to Caisse populaire services?

We’ll still have an ATM, but the affiliated financial institution remains to be determined. The ATM will be located next to the café, near the main entrance on Papineau. Full financial services will not be available on-site.

Will the location of the various spaces (bike parking, change rooms, showers, lockers, etc.) improve traffic flow in the building?

Yes. The various spaces were designed with traffic flow in mind. Bike users will have their own dedicated entrance to the new MRC’s parking lot. The indoor bike parking area will be located in the basement (Level 0). The change rooms (including showers and lockers) will be grouped together and also located on Level 0.

Combien coûtera le projet et d'où viendra le financement ?

Le projet de la nouvelle Maison respecte le cadre financier actuel de Radio-Canada il se fera à coûts neutres. Il ne nécessitera aucun investissement additionnel de la part du gouvernement ou des contribuables. C’est entre autres par la vente du site et de l’immeuble existant que CBC/Radio-Canada pourra financer ses nouvelles installations plus modernes et à la fine pointe de la technologie.

De plus, le fait de devenir locataire dans un nouvel édifice libère Radio-Canada du déficit d’entretien des installations actuelles, qui s’élèvent déjà à 171 millions de dollars. Radio-Canada s’assure ainsi que ses frais annuels liés à l’immobilier sont prévisibles et fixés pour les 30 prochaines années.

Quels sont les avantages de construire un nouvel édifice plutôt que de rénover les installations actuelles?

Le principal avantage pour Radio-Canada est de se doter d’installations modernes, numériques et multiplateforme, sans investissement supplémentaire de la part du gouvernement et des contribuables et de transférer les risques associés à la gestion immobilière au propriétaire de l’édifice. Le nouvel édifice offrira un milieu de travail ouvert, lumineux, polyvalent et propice à la création aux employés et créateurs qui y travailleront. Aussi, le diffuseur public n’aura pas à investir 171 millions $ pour payer le déficit d’entretien des installations actuelles, devenues trop grandes pour ses besoins.

La tour et les autres installations comme le Centre de l'information (CDI) seront-elles préservées?

Le projet de Groupe Mach prévoit que la tour de Radio-Canada sera préservée. Quant au CDI et les autres installations actuelles, il reviendra à leur nouveau propriétaire, Groupe Mach, de déterminer s’il les conservera et la vocation qu’il entend leur donner. Le plan final de Groupe Mach fera l’objet de discussions entre le promoteur et la Ville de Montréal et devra ultimement être approuvé par l’Arrondissement Ville-Marie.

Radio-Canada continuera-t-elle de produire des émissions de télévision et de radio dans la nouvelle Maison?

Oui, Radio-Canada continuera de produire des émissions de radio, d’information, d’affaires publiques, de variétés et de divertissement sur toutes les plateformes. Avec son grand studio télé, ses studios radio, son grand hall multiplateforme, ses plateaux multifonctions ainsi que son studio et ses plateaux de production de nouvelles et d’affaires publiques, Radio-Canada continuera d’offrir aux francophones de partout au Canada une programmation radio, télé, web et mobile à la hauteur de son mandat de diffuseur public.

Pourquoi Radio-Canada choisit-elle de vendre ses installations et de devenir locataire de la nouvelle Maison?

En vendant le site et les installations actuelles et en devenant locataire d’un nouvel édifice, Radio-Canada n’aura plus à assumer le risque et les coûts inhérents à la gestion et au maintien d’actifs immobiliers. Enfin, en devenant locataire, Radio-Canada s’assure que ses frais annuels liés à l’immobilier sont prévisibles et fixés pour les 30 prochaines années.

Quel est l'espace qu'on occupera versus l'espace de la MRC actuelle?

Nous occupons actuellement 1,3M pi2 et la nouvelle MRC aura 418 822 pi2

Qu'adviendra-t-il des stationnements pendant la construction de la nouvelle Maison?

La construction de la nouvelle MRC à l’angle du boulevard René-Lévesque et de l’avenue Papineau nécessitera la fermeture complète et permanente du stationnement côté Papineau, dès le début des travaux à l’été 2017. Cela implique qu’il n’y aura plus de stationnement ouvert au grand public à partir de cette date.

Le stationnement côté Wolfe restera ouvert pendant la durée des travaux de construction de la nouvelle MRC, mais demeurera réservé à l’usage des employés et pour les besoins de production de Radio-Canada.

Le nouvel édifice sera-t-il accessible pour tous? Quelles sont les normes prévues en terme d'accessibilité universelle?

Nous avons demandé une conception conforme aux lois et règlements applicables en matière d’accessibilité universelle et à la norme CSA B-651 – Conception accessible pour l’environnement bâti. C’est ce qui se fait de mieux au Québec en termes de norme.

Quelle sera la durée des travaux?

Selon l’échéancier prévu, la construction de la nouvelle Maison de Radio-Canada doit se terminer à la fin de 2019. Les travaux de revitalisation du site et des installations actuelles pourront débuter après le déménagement de Radio-Canada dans son nouvel édifice en 2020.

Les organismes du quartier ont-ils été consultés dans le processus qui a mené au projet actuel de construction d'une nouvelle MRC et de revitalisation du site et des installations actuelles?

Depuis le tout début du projet de nouvelle Maison de Radio-Canada à Montréal en 2006, le diffuseur public a mis en place le Comité transitoire afin de maintenir le dialogue avec les principaux organismes du quartier. Ce comité est devenu le forum privilégié de consultation, d’information et d’échanges entre ces organismes et Radio-Canada.

Une fois les ententes signées et les transactions complétées avec Groupe Mach et Broccolini, un comité de concertation sera mis en place, auquel participeront les deux promoteurs, l’Arrondissement Ville-Marie, les organismes du quartier et Radio-Canada.

Est-ce que les citoyens du quartier seront consultés sur le développement du site et des installations actuelles par Groupe Mach?

La Ville de Montréal et Radio-Canada ont conclu un Accord de développement en 2009, entente qui s’applique toujours et qui sera cédée aux promoteurs une fois les transactions complétées. Le plan directeur de Groupe Mach demeure sujet à approbation par la Ville en fonction des usages permis au règlement d’urbanisme. Les citoyens pourront se prévaloir des mécanismes prévus à cet effet pour poser des questions, manifester leur appui ou exprimer leurs préoccupations face au plan proposé.

Y aura-t-il des logements sociaux et des parcs dans le projet de développement pour le site et les installations actuelles par Groupe Mach?

L’Accord de développement intervenu entre la Ville de Montréal et Radio-Canada en 2009 prévoit une mixité d’usages dont, entre autres, des logements sociaux et communautaires, des logements abordables et des espaces verts. Le plan directeur final fera l’objet de discussions entre le promoteur et la Ville.

Qu'adviendra-t-il des œuvres d'arts et des autres collections (archives, accessoires de production, disques, partitions musicales, etc.) du patrimoine de Radio-Canada dans la nouvelle Maison?

Au printemps 2016, Radio-Canada a annoncé la création d’un Comité de gestion du patrimoine, dont le mandat est entre autres de recommander les options les plus propices pour assurer l’avenir et la mise en valeur des collections d’œuvres d’art, de partitions musicales et d’accessoires du diffuseur public à Montréal.

Consultez la section « Gestion du patrimoine » pour en savoir plus.

Radio-Canada dispose de plusieurs collections : CD, vinyles, partitions, œuvres d'art, meubles et accessoires. Y aura-t-il un espace prévu dans la nouvelle Maison de Radio-Canada pour conserver toutes ces collections?

Compte tenu que nous disposerons d’une plus petite superficie, nous n’aurons pas l’espace requis dans la nouvelle Maison de Radio-Canada pour conserver ces collections. Le Comité de gestion du patrimoine de Radio-Canada procédera à une série d’appels d’intérêt au cours de l’année 2018 dans le but d’identifier des partenaires ayant la volonté et la capacité d’acquérir, de conserver et de mettre en valeur certaines collections. Le Comité s’assurera de conserver un droit d’utilisation d’une durée illimitée pour les collections qui sont utilisées dans le cadre de sa programmation.

Que ferez-vous de la collection de 4000 partitions manuscrites qui peut être considérée comme « patrimoniale »?

Nous souhaitons que cette collection soit conservée et mise en valeur auprès de l’ensemble des Canadiens et qu’elle demeure accessible pour les besoins de nos émissions. Nous sommes présentement en discussion avec Bibliothèque et Archives Canada laquelle nous a fait connaître son intérêt à la conserver.

Comment allez-vous disposer des milliers de partitions commerciales détenues par Radio-Canada?

Un appel d’intérêt a été lancé le 9 janvier 2018 pour identifier des institutions canadiennes à vocation culturelle ou éducative intéressées à acquérir gratuitement les 113 000 partitions musicales commerciales comprenant 46 000 titres, en nous assurant de conserver un droit d’utilisation illimité pour nos besoins de programmation. Tous les organismes intéressés pourront faire part de leur intérêt pour cette collection en remplissant le formulaire prévu à cet effet sur Radio-Canada.ca/patrimoine.

Pourquoi Radio-Canada souhaite-t-elle se départir des accessoires, meubles et décors qu'elle possède?

Notre inventaire de quelque 55 000 accessoires, meubles et décors fait partie d’une infrastructure de production qui a été établie à une époque où les modes de production étaient très différents. Aujourd’hui, les productions sont largement autonomes. Le service de location d’accessoires, meubles et décors n’est presque plus utilisé. Tous les changements que nous connaissons et connaîtrons viennent de la nécessité de se transformer comme diffuseur public, le tout en lien avec le plan stratégique de l’entreprise.

Qu'adviendra-t-il des 55 000 accessoires, meubles et décors entreposés actuellement à Radio-Canada?

Nous procédons présentement à l’identification des objets patrimoniaux avec l’aide de nos artisans dans l’inventaire des 55 000 meubles, accessoires et décors. Le Comité de gestion du patrimoine fera appel aux institutions muséales qui pourraient être intéressées à conserver la sélection d‘objets patrimoniaux.

Par la suite, un appel d’intérêt sera lancé pour les objets non patrimoniaux. L’objectif est de s’assurer de leur donner une deuxième vie dans un contexte utile et d’en faire profiter le maximum de personnes. Nous nous engageons à vous faire part de la meilleure option retenue par le Comité de gestion du patrimoine.

Combien d'œuvres d'art font partie de la collection de Radio-Canada?

On dénombre environ 290 œuvres d’art (huile et acrylique sur toile, dessins sur papier) et 10 œuvres in situ. Les œuvres, dont plus de la moitié sont présentement exposées dans les locaux de Radio-Canada, datent presque toutes du début des années 70, soit de l’époque de l’inauguration de la MRC. Quelques-unes sont signées par des artistes majeurs. Les autres sont entreposées.

Le Comité de gestion du patrimoine, avec l’aide d’experts et en lien avec les artistes ou les successions, évalue présentement si certaines œuvres in situ (qui sont intégrées structurellement à l’édifice actuel), pourraient notamment être déplacées dans la nouvelle Maison de Radio-Canada. Les autres œuvres d’art seront entreposées temporairement pendant le déménagement et graduellement réintégrées dans la nouvelle MRC.

Est-ce que le plan proposé est final?

Ce plan a été approuvé par la direction. Il pourrait cependant y avoir quelques raffinements au besoin d’ici 2020.

Je ne vois pas où sera situé mon (service) secteur.

L’image montre l’emplacement des grands secteurs par niveau. L’emplacement de certains services (à l’intérieur des secteurs) est difficilement identifiable à ce jour. Vous pouvez communiquer avec le champion de votre secteur pour obtenir plus de détails à ce sujet. Si vous ne connaissez pas le nom de votre champion, veuillez vous adresser à l’adjoint(e) de votre secteur.

Comment s'est effectué le choix de la répartition des équipes et des espaces?

Les plans de blocage ont été travaillés en fonction des besoins des secteurs. Autant que faire se peut, les secteurs ont été regroupés sur le même étage pour faciliter la collaboration au quotidien. Les secteurs comme la radio et l’info ont été situés sur les premiers étages pour y intégrer plus facilement les espaces techniques tels que les studios.

Où seront installées les équipes intégrées aux secteurs partenaires?

Les équipes intégrées (exemple : représentants des finances) aux secteurs partenaires seront installées aux mêmes étages que les secteurs partenaires (exemple : secteur de l’information). Les représentants de ces équipes font déjà partie des équipes partenaires dans le processus d’aménagement par quartier.

Est-ce que la haute direction sera également en aire collaborative?

Oui, il est prévu que la haute direction travaillera en espaces multifonctions, auprès de leurs équipes.

La nouvelle MRC sera plus petite que l'actuelle. Est-ce que le déménagement va entraîner des suppressions d'emploi?

La nouvelle Maison a été pensée en tenant compte de l’occupation dans l’édifice actuel et tient compte des projections pour 2020. Le projet de la nouvelle MRC n’est donc lié à aucune réduction de poste.

Sera-t-il possible de réaménager les espaces s'il y a de nouveaux besoins?

Selon les besoins, les équipes pourront effectuer des changements avec le soutien des services immobiliers. La configuration des espaces offre aussi une possibilité de réaménagement.

Avez-vous planifié les espaces en prévoyant une possible croissance des effectifs?

Nous avons établi les chiffres en prévision de l’occupation prévue en 2020.

Comment pourrons-nous travailler dans un espace 'ouvert' si nous avons besoin de davantage de concentration?

Les espaces de travail prévus seront multifonctions et offriront plusieurs options incluant des postes de travail dédiés, des espaces collaboratifs ouverts, des endroits permettant la concentration et des salles de rencontres pouvant accueillir un nombre varié de personnes.

Les postes de travail seront-ils dédiés ou partagés?

Des postes de travail dédiés seront disponibles pour tous les employés, à moins qu’un secteur décide d’opter pour des postes partagés lors des ateliers d’aménagement par quartier (APQ).

Est-ce que certains employés devront/pourront faire du télétravail?

À l’heure actuelle, il n’y a pas de politique officielle et le télétravail est laissé à la discrétion de chaque direction. Par ailleurs, des postes de travail dédiés seront disponibles pour tous les employés, à moins qu’un secteur décide d’opter pour des postes partagés lors des ateliers d’aménagements par quartier (APQ).

Comment garantir la confidentialité de nos documents dans la perspective d'un partage d'imprimantes avec d'autres équipes?

Il existe des moyens de programmer les imprimantes pour assurer la confidentialité. L’impression ne peut être complétée sans que la personne ayant lancé l’impression entre un code personnel lorsqu’elle est à côté de l’imprimante. L’équipe de Soutien médias pourra configurer votre imprimante pour répondre à ce besoin de confidentialité.

De quels outils (ordinateurs, téléphones) disposerons-nous ? Seront-ils adaptés au nouvel environnement, qui demande davantage de mobilité?

Les équipes de Soutien média seront en charge de déterminer le type d’ordinateurs qui seront utilisés selon les besoins identifiés par les équipes lors des APQ.

Est-ce vraiment la fin du papier?

Nous sommes conscients des besoins différents de chaque secteur. Le papier ne sera pas banni. Il y aura simplement moins d’espaces pour l’entreposer. Nos équipes auront alors à faire des choix (incluant un choix écolo). Par ailleurs, une formation est en développement, afin de nous aider à travailler dans un environnement avec moins de papier, qui inclura un volet sur une bonne utilisation des outils à notre disposition.

Aurons-nous la possibilité de choisir un type de mobilier ergonomique?

Une présélection de mobilier a déjà été faite et un ergonome a travaillé avec nous pour justement nous assurer que le mobilier respecte les normes à ce niveau.

Où seront situés les casiers? Est-ce que les employés qui ne sont pas des techniciens ou des journalistes auront accès aux casiers?

Il y aura 500 casiers installés au niveau 0 (sous-sol) et ils seront accessibles à tous. Cependant, certains de ces casiers pourraient être attribués en priorité aux techniciens. Aucun casier ne sera attribué de façon permanente à un employé. Un système d’attribution pour utilisation quotidienne sera mis en place.

Combien y aura-t-il de studios dans la nouvelle Maison? Est-ce que le nombre sera suffisant pour nos besoins de production actuels et futurs?

Le nombre et le type de studios ont été pensés et revus en fonction des besoins actuels et futurs. Une optimisation dans la gestion de l’utilisation des studios est prévue. D’ailleurs, le secteur production studio a déjà entrepris ce virage dans la dernière année afin d’arriver à une utilisation et un niveau de production similaire à ce qu’on retrouvera dans la nouvelle MRC.

Pour la radio, il y aura plusieurs studios de différents types pour répondre à tous nos besoins. Un plan d’utilisation a été fait pour s’en assurer. Les studios de la nouvelle maison seront pensés de façon à être agile; ils permettront de faire de la production audio et radio, ainsi que du montage et du mixage sonore. Il y aura aussi la possibilité d’isoler d’autres espaces pour permettre de faire de la production. Cette option pourra être discutée durant les ateliers d’aménagement par quartier.

Pour la télévision, il y aura 2 studios de production, un Hall (studio ouvert sur l’Atrium) et plusieurs autres espaces permettant de faire de la production (Salle multifonction du 7e étage, parc extérieur, terrasse).

Pour l’information, il y aura un studio au rez-de-chaussé, des plateaux au 2e étage, notamment sur la passerelle et six petits plateaux. Quatre régies de production automatisées seront également installées.

Pourquoi les studios et les équipes de production sont installés au rez-de-chaussée et dans les premiers étages?

Le choix s’est fait en lien avec trois éléments clés :

  1. Les besoins d’espace physique des studios demandent une certaine hauteur.
  2. Cet aménagement répond aussi à un des objectifs de Radio-Canada qui est l’ouverture au public. Le public pourra voir les artisans de Radio-Canada en action.
  3. En entrant dans la nouvelle MRC, le public pourra tout de suite voir que nous sommes un producteur de contenu.

Y aura-t-il toujours notre service de reprographie?

Le lieu de la reprographie est toujours à l’étude et une décision sera prise au printemps 2018.

Combien d'espaces de stationnement pour vélos prévoyez-vous?

200 places pour vélos intérieures sont prévues actuellement, mais nous étudions les possibilités d’en avoir plus.

Y aura-t-il des places de stationnement dans la nouvelle Maison?

Oui, mais dans une moindre mesure. On prévoit 250 places, soit le maximum possible selon les règlements de la Ville de Montréal, incluant la flotte de véhicules de Radio-Canada et des places pour des véhicules électriques. Les véhicules corporatifs surdimensionnés bénéficieront par ailleurs d’un autre stationnement. Les transports actifs comme la marche, le vélo ou les transports en commun seront privilégiés.

Comment les places de stationnement seront-elles attribuées? Est-ce que l'on favorisera le covoiturage, par exemple? Qu'est-ce qui est prévu pour les personnes ayant des horaires atypiques, le soir et les week-end?

Le mode d’attribution n’est pas encore confirmé. Un comité sera formé pour déterminer les critères qui seront considérés en tenant compte de plusieurs facteurs (par exemple : les besoins des personnes à mobilité réduite, les besoins de la production pour les invités, le covoiturage, horaires atypiques, employés ayant des enfants au CPE, etc.).

Est-ce que les invités aux émissions auront des espaces de stationnement?

Les besoins de stationnements des invités feront l’objet d’une réflexion ultérieure.

Sera-t-il possible d'utiliser le stationnement Wolfe après le déménagement?

Notre bail actuel (y compris le stationnement Wolfe) prendra fin lorsque nous déménagerons dans la nouvelle MRC. Nous n’aurons donc plus accès au stationnement Wolfe.

Considérant la capacité réduite des stationnements dans la nouvelle Maison, quelles mesures envisagez-vous pour faciliter le déplacement des employés? Avez-vous des discussions avec la STM et les autres agences de transport en commun dans la région?

Nous encourageons les moyens de transports actifs ou le transport en commun. Nous travaillons avec l’organisme Voyagez futé pour accompagner les employés dans cette transition. Un groupe de travail composé d’employés sera formé dans le courant de l’année 2018 pour aider chacun d’entre nous à se préparer à ce changement et à trouver la meilleure option pour soi.

Est-ce que nous pourrons avoir des espaces d'auto partage? Une station de vélo Bixi?

Cette question sera à discuter avec le propriétaire de l’édifice et, dans le cas des Bixi, avec la Ville de Montréal.

Quelle sera l'offre alimentaire dans la nouvelle MRC?

Un café de 200 places est prévu dans la nouvelle MRC. Les installations permettront d’offrir une variété de nourriture froide et chaude, mais aussi du café, etc. En revanche, les repas ne seront pas cuisinés sur place, il n’y aura donc pas de cuisine complète.

Un sondage a été lancé auprès de tous les employés pour connaître leurs préférences en termes de service alimentaire. De plus, un groupe de travail est en cours de formation avec des employés intéressés par ce sujet ainsi que des experts en nutrition. Nourris des résultats du sondage et de leurs propres envies, ils auront à définir l’offre alimentaire recherchée, afin de trouver un juste équilibre entre qualité, variété, et prix.

L’espace de 200 places correspond à l’achalandage moyen actuel de la cafétéria. À noter que des espaces de type lounge un peu partout dans la nouvelle MRC permettront aux employés de luncher ou prendre leur café à différents endroits, en plus des espaces dînettes avec des micro-ondes et éviers prévus à tous les niveaux du nouvel édifice.

Il y aura également des places assises à l’extérieur.

Aurons-nous un CPE (garderie) dans la nouvelle MRC et, le cas échéant, où sera-t-il situé?

Oui, il y aura un CPE avec 80 places, comme c’est le cas actuellement. Le CPE sera situé à l’angle des rues Papineau et Viger au niveau 2.

Aurons-nous une salle pour les activités sportives?

Nous sommes à étudier s’il sera possible d’en avoir une. L’ACS (Association culturelle et sportive) est mise à contribution dans cette réflexion.

Aurons-nous des douches et des vestiaires? Si oui, où seront-ils situés?

Au sous-sol. Il y aura 6 douches dans chaque vestiaire (homme et femme).

Considérant le nouvel environnement à aire ouverte, comment nous assurerons-nous d'avoir un environnement « sain » et sécuritaire pour tout le monde? Qu'en sera-t-il des questions d'hygiène et d'allergies alimentaires, par exemple?

Un groupe de travail se penchera éventuellement sur l’élaboration d’un code de vie, qui sera communiqué et devra être respecté (exemple : nettoyer ton espace à ton départ, si espace partagé). Par exemple, des lingettes pour le nettoyage des espaces devront être utilisées. À noter également que la qualité et la circulation de l’air seront grandement améliorées avec le système à poutres climatiques.

Les postes de travail étant dédiés (et non partagés, à moins qu’un secteur en décide autrement lors des ateliers d’aménagement par quartier), cela permettra également de diminuer la propagation de virus.

S’il y a des allergies alimentaires sérieuses, ce sera à discuter dans les secteurs afin d’assurer un code de vie qui inclut des règles à cet effet.

Quels seront les espaces sécurisés et comment la sécurité sera-t-elle assurée dans la nouvelle Maison?

Tous les espaces au-delà de l’Atrium seront des espaces sécurisés nécessitant une carte d’accès. Par ailleurs, une équipe se penche présentement sur la question de la sécurité pour l’ensemble des installations. Une analyse de risques et menaces a été préparée et les mesures de sécurité qui s’imposent seront mises en place selon les conclusions de ce rapport.

Est-ce qu'il y aura un bureau de gestion de l'invalidité dans la nouvelle MRC?

Oui, il y en aura un. Le bureau administratif sera situé au 6e niveau non loin des RH, mais le bureau de consultation du médecin et de l’infirmière sera au niveau 0.

Aurons-nous un espace pour la Coop?

Oui, un espace pour la Coop est prévu. L’équipe de la Coop est mise à contribution dans cette réflexion.

Est-ce que les ruches déménageront sur les toits de la nouvelle MRC?

Nous souhaitons déménager les ruches et les installer sur les toits de la nouvelle MRC, mais rien n’est confirmé encore. Nous sommes en discussion avec Broccolini à ce sujet. Nous vous tiendrons informé dès que nous aurons plus de détails.

Aurons-nous toujours accès aux services de la Caisse populaire?

Nous aurons encore un guichet automatique, mais l’institution financière affiliée reste à déterminer. L’emplacement sera à côté du café, près de l’entrée principale sur Papineau. Il n’y aura pas de services financiers complets sur le site.

Est-ce que l'emplacement des différents espaces (stationnement vélos, vestiaires, douche s , casiers, etc.) permettra une circulation plus fluide pour les employés?

Oui, la fluidité a été pensée en fonction des usages des différents espaces. Dans le stationnement de la nouvelle MRC, les vélos bénéficieront d’une entrée dédiée. Les stationnements vélos intérieurs seront situés au sous-sol (niveau 0). Les vestiaires (y compris les douches et les casiers) seront regroupés et situés également au niveau 0.